Exposition de diplôme national supérieur d’expression plastique option design obtenu avec les félicitations du jury.
Travaux de recherches préliminaires à la Collection Mollis. Techniques variées.
 
Comment la relation des vivants au mou, son analyse, son étude, devient-elle un recueil de connaissances disponibles pour le designer ?
Édition reliée à la main, travail de couleur, feuilles blanches, transparentes et colorées. À lire ici.
mémoire de fin de master de design sur le mou
Édition réalisée pour garder une trace du Workshop Corps à Corps réalisé en 2018 à l’ENSAD Nancy.
Il s’agissait d’explorer la notion de care sous la problématique suivante : le corps comme relation dans une perspective politique et esthétique du care.
La bonbonnière est traditionnellement un objet fixe dans lequel sont entreposées des sucreries. J’ai choisi de me pencher sur la méthode adoptée par les utilisateurs pour récupérer une douceur. J’ai tenté d’expérimenter des mécanismes simples permettant de mener le bonbon à l’utilisateur.
J’ai fini par dessiner une bonbonnière en hauteur avec une tirette qui permet de faire remonter les sucreries.
 Cet objet a été ralisé dans les ateliers du Ciav de Meisenthal
et exposé au D Days de Paris de 2016.
Vidéo disponible ici
réponse au workshop Bonbon avec Sebastian Bergne
en collaboration avec le CIAV de Meisenthal
Il s’agissait de réinterpréter une oeuvre inscrite au CNAP en équipe. Nous avions choisi le Noli me Tangere de Vincent Beaurin.
Nous nous sommes intéressé à l’aspect de chewing-gum de l’objet et l’avons décomposé en nous mettant à la place d’un chimiste. Le travail des matières, des couleurs et du toucher a pris une place importante de nos recherches.
exposition en Galerie Namima en 2016
Afin de proposer un projet me permettant de travailler un type de prise de vue m’intéressant particulièrement, la photographie de corps, j’ai décidé de travailler sur les plis
du corps.
Ce projet m’a permis d’appréhender les ombres et la texture de la peau dans le noir et blanc.
travail de photographie, étude
 du corps, de la peau, travail du pli et du paysage corporel
Le trophée Flux est un objet mouvant, que l’on se passe, qui vit à travers du liquide coloré et des bagues de bois gravées.
design des Trophées de l’économie sociale et solidaire
 du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle
J’ai été amenée à travailler sur le rideau et ai choisi d’approcher cet objet au plus près du corps humain. Je souhaitais créer un objet qui enveloppe le corps, alors j’ai développé un espace trisimensionnel en partant du rideau.
Le rideau devient alors la douche. Après avoir expérimenté différents matériaux liés au milieu du camping, j’ai créé une douche d’extérieur portative au même format qu’une tente classique. Cet objet est fonctionnel et peut exister dans les festivals et les campings sauvages.
Collection Mollis
     par Ophélie Benito
Collection Mollis
Exposition de diplôme national supérieur d’expression plastique option design obtenu avec les félicitations du jury.
Travaux de recherches préliminaires à la Collection Mollis. Techniques variées.

First slide First slide First slide First slide First slide First slide
Comment la relation des vivants au mou, son analyse, son étude, devient-elle un recueil de connaissances disponibles pour le designer ?
Édition reliée à la main, travail de couleur, feuilles blanches, transparentes et colorées. À lire ici.

First slide First slide First slide First slide
Édition réalisée pour garder une trace du Workshop Corps à Corps réalisé en 2018 à l’ENSAD Nancy.
Il s’agissait d’explorer la notion de care sous la problématique suivante : le corps comme relation dans une perspective politique et esthétique du care.

First slide First slide
La bonbonnière est traditionnellement un objet fixe dans lequel sont entreposées des sucreries. J’ai choisi de me pencher sur la méthode adoptée par les utilisateurs pour récupérer une douceur. J’ai tenté d’expérimenter des mécanismes simples permettant de mener le bonbon à l’utilisateur.
J’ai fini par dessiner une bonbonnière en hauteur avec une tirette qui permet de faire remonter les sucreries.
 Cet objet a été ralisé dans les ateliers du Ciav de Meisenthal
et exposé au D Days de Paris de 2016.
Vidéo disponible ici

First slide First slide First slide First slide First slide First slide
Il s’agissait de réinterpréter une oeuvre inscrite au CNAP en équipe. Nous avions choisi le Noli me Tangere de Vincent Beaurin.
Nous nous sommes intéressé à l’aspect de chewing-gum de l’objet et l’avons décomposé en nous mettant à la place d’un chimiste. Le travail des matières, des couleurs et du toucher a pris une place importante de nos recherches.

First slide
Afin de proposer un projet me permettant de travailler un type de prise de vue m’intéressant particulièrement, la photographie de corps, j’ai décidé de travailler sur les plis
du corps.
Ce projet m’a permis d’appréhender les ombres et la texture de la peau dans le noir et blanc.

First slide First slide First slide
Le trophée Flux est un objet mouvant, que l’on se passe, qui vit à travers du liquide coloré et des bagues de bois gravées.
design des Trophées de l’économie sociale et solidaire
 du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle

First slide First slide First slide
J’ai été amenée à travailler sur le rideau et ai choisi d’approcher cet objet au plus près du corps humain. Je souhaitais créer un objet qui enveloppe le corps, alors j’ai développé un espace trisimensionnel en partant du rideau.
Le rideau devient alors la douche. Après avoir expérimenté différents matériaux liés au milieu du camping, j’ai créé une douche d’extérieur portative au même format qu’une tente classique. Cet objet est fonctionnel et peut exister dans les festivals et les campings sauvages.

First slide First slide First slide